samedi 31 janvier 2015

[Test] Nihilumbra (Vita)


Nihilumbra est un jeu de puzzle indépendant d'origine espagnole qui raconte l'odyssée d'un petit personnage fuyant le vide à travers le monde. Sorti il y a plusieurs mois sur l'appstore d'Apple, le jeu a su récolter plusieurs récompenses et la faveur des critiques. Il a ensuite été porté sur PC, MAC et Linux et distribué sur des plateformes alternatives comme Desura mais aussi sur Steam. Grâce magie du moteur Unity, le jeu a pu être rapidement porté sur PlayStation Vita et est disponible depuis la dernière mise à jour du store de Sony. Je ne suis habituellement pas du tout fan des jeux originaires des plateformes iOS et Steam, mais quand j'ai vu les graphismes enchanteurs, la curiosité m'a poussé à essayer ce titre. Et bien m'en a pris, car il s'avère que ce jeu indé est un véritable petit bijou !

Peinture philosophique


Nihilumbra se base sur le concept philosophique du "nihilisme" à savoir le questionnement de l'existence par rapport au vide. L'avatar que l'on incarne dans le jeu est d'abord une “chose” existante au sein du vide. Et cette petite chose dont on prend le contrôle va rapidement quitter l'univers du vide, pour prendre forme humaine dans un monde qui n'est pas le sien. Pas le sien car une malédiction cherche à faire retourner ce corps dans le vide d'où il provient. Concrètement, le joueur est invité à traverser divers tableaux (au sens propre comme au figuré) afin de découvrir pourquoi il est là. Derrière ce prétexte philosophique se cache donc un maximum de puzzle à résoudre pour progresser dans l'aventure et avancer aux niveau suivant. Le titre ressemble à un jeu de plateforme 2D classique. En général un obstacle est en travers du chemin, et il faut user de toute sa matière grise pour “peindre” le tableau et rendre les plateformes franchissables.
Je m'explique : une palette de couleur est affichée en haut de l'écran. L'idée géniale, c'est que chaque couleur permet de modifier le niveau de manière spéciale : la glace va permettre de faire glisser les caisses, la boue permet de coller les ennemis au sol, le feu permet de brûler les monstres, etc... On peut donc recouvrir le monde de ces couleurs et changer ainsi la manière dont il réagit. Le concept est pour le moins original. Comme le jeu provient du monde des smartphones, le tactile est bien sûr utilisé sur cette version Vita, permettant ainsi de colorier sans se prendre la tête. La difficulté est très bien dosée, les puzzles sont compliqués sans être tordus. De plus, de nombreux checkpoints sont là pour valider chaque passage franchi.

Onirisme et aventure


Ce gameplay bien pensé occupera une bonne quinzaine d'heures (en prenant en compte le new game + qui apporte un deuxième mode de jeu). Compter entre 5h et 10h pour terminer l'aventure principale. Enchantement garanti pour qui découvre ces niveaux. D'une part parce que le story-telling (sous-titré en français) est maitrisé, intéressant, et dicté par une voix-off réussie. D'autre part parce que les niveaux, basés sur de véritables peintures, sont artistiques et poétiques à souhait. On contemple avec émerveillement des paysages tantôt romantiques tantôt tortueux : montagnes enneigées, forêts sombre, grottes volcaniques, etc... Alors bien sûr, l'animation n'est pas à couper le souffle et le perso semble un peu “flotter” lors des déplacements, les menus sont un peu statiques et sentent l'amateurisme, mais rappelons nous qu'il s'agit d'un jeu indépendant qui a été conçu par une équipe de 3 ou 4 personnes ayant concentré leurs efforts sur le principal plutôt que sur le futile. Le jeu dispose néanmoins de trophées et d'une galerie d'artworks déblocables.

Conclusion


Conte philosophique empli de poésie, Nihilumbra offre une expérience vidéoludique apaisante et enchanteresse. Le jeu n'est pas sans rappeler Journey, Limbo ou encore L'odyssée d'Abe. Sans être aussi ambitieux techniquement que ces deux références, le titre n'est pas moins une réussite, grâce à des mécaniques de jeu qui permettront de se dérouiller les méninges. On comprend aisément pourquoi Beautiful Games a reçu de nombreuses récompenses pour ce jeu. Pour 7,99€ sur le PSN Store, soit un prix moindre que sur Steam, vous profiterez d'une version embarquable dans votre poche et disposant de trophées.


Les moins : 
Techniquement modeste
Les plus :
Un compte philosophique
Direction artistique
Storytelling original


MENTION BIEN 

1 commentaire:

Si tu as aimé mon billet, j'aimerais bien le savoir ! Et si tu n'as pas aimé aussi : bref, la parole est à toi !