dimanche 26 avril 2015

[Test] 3D Outrun (eShop 3DS)


Au cas où vous auriez raté sa sortie en 1986, Outrun est un jeu de course de voiture où vous pilotez une Ferrari Testarossa à 300 km/h au milieu du trafic routier, accompagné d'une jolie blonde comme passagère. Lors de cette course effrénée, pas d'autres objectifs que le contre-la-montre, mais chaque partie jouée exposera une multitude d'environnement aussi variés que chatoyants. Avec ce concept aussi simple qu'efficace, ce hit développé par SEGA qui a séduit des générations et des générations de joueurs en salles d'arcades, se voit aujourd'hui réédité officiellement sur 3DS ! La question à cent balles étant : pourquoi devrions-nous nous intéresser au portage d'un titre vieux de 30 ans qui apparait en dématérialisé sur le eshop de Nintendo ? La réponse tient en quatre syllabes : RE-MAS-TE-RING. D'ailleurs, les plus observateurs auront remarqué la présence du mot "master"au sein de ce terme.

MASTER SYSTEM


Chaque parcours terminé débloque une nouvelle fonction!
La 3DS plus forte que les consoles de maitre SEGA ? C'est en tout cas ce que laissent penser les 60fps de cette adaptation. Pour avoir déjà eu auparavant l'occasion de conduire quelques kilomètres en Ferrari (sur Megadrive hein...) je peux affirmer sans hésiter qu'il s'agit ici de la version la plus fluide toute plateformes confondues. Pas étonnant, quand on sait que même la borne d'arcade originale ne tourne qu'à 30 IPS ! Ce doublement de la fréquence d'affichage n'est pas sans conséquences et certaines fonctionnalités se retrouvent ainsi améliorées par rapport à la version originale. Qui n'a pas déjà ressenti, dans ces vieux jeux en mode 7 ¹ cette sensation de voir des voitures qui "popent" à l'écran lorsqu'elles se rapprochent du premier plan depuis le fond de la route ? Cette impression est ici totalement absente, on observe dorénavant un trafic routier qui se déplace sur l'axe de la profondeur de manière très propre. Autre exemple : sur émulateur, les virages donnaient parfois le sentiment de n'avoir que deux positions - soit "tout à gauche" soit "à fond à droite". Il est maintenant possible de donner une vraie trajectoire au moyen du volant, ce qui permet de réellement sentir l'adhérence de la voiture. Cette fluidité accrue permet aussi un dosage de l'accélérateur intuitif, tout en gardant des sensations de conduite typées 100% arcade bien sûr. Quelques mots pour finir sur le sujet de la 3D stéréoscopique. Si l'impact est mineur par rapport au gameplay, l'ajout de la profondeur sur ce titre se révèle très positif, et rend les parties encore plus captivantes. Comme précédemment pour Super Hang-On ou 3D Space Harrier, le passage à la sauce 3D semble bien réussir aux jeux utilisant le fameux mode 7. Ainsi, même si la version originale était dotée d'un tube CRT de 28'', l'écran 16/9 de la portable arrive à séduire nos rétines malgré sa taille réduite.

¹ : technique d'animation 2D simulant une 3D au moyen d'un zoom


L'hommage à Yu Suzuki


Le mode arcade simule la borne d'une manière saisissante.
Il y a encore beaucoup à dire sur la qualité du portage tant la Team m2 qui s'est occupée de ce portage à fait du bon boulot. Sur le plan sonore, la spatialisation stéréo est réussie : il est possible de localiser avec aisance le vrombissement des moteurs des autres véhicules lors des dépassements. En début de course, l'autoradio permet toujours la sélection du thème musical. Surprise : SEGA a même rajouté 2 morceaux inédits dans la tracklist, portant le nombre de thèmes à 5 au total !  Et pour que tout le monde puisse en profiter, même sans casque audio, l'équalizer dispo dans les options du jeu permet d'optimiser le son pour obtenir un rendu toujours nickel. Mais c'est sans doute dans le menu des options graphiques que se cache le plus étonnant, et plus particulièrement du côté des différents modes d'upscale² . En effet, deux de ces modes vont proposer l'émulation d'un cabinet "Deluxe". Le deluxe cab', kézako ? Il s'agit d'une version de la borne d'arcade originale qui était montée sur vérins hydrauliques³. Lorsque ce mode est sélectionné, l'écran de la 3DS va simuler les effets d'inclinaison des vérins. Cumulé avec la 3D et les 60 fps, chaque grande courbe donne alors la sensation d'appuyer les pneus sur la route. L'effet est saisissant malgré le petit écran. Pour le plus grand plaisir des fans, l'un de ces modes permet même de voir les côtés de la borne émulée. Les développeurs ayant poussé le vice jusqu'au bout, sachez que le bruit du matériel est également émulé ! On entend alors de crédibles sonorités mécaniques, du levier de vitesse au volant à retour de force. Les plus jeunes passeront peut-être à côté de la beauté de ce détail, mais en tant qu'amateur, c'est le genre de raffinement jusqu'au-bout-iste qui m'a comblé.

² élargissement d'image
³ le siège suspendu s'incline dans les virages pour recréer la force centrifuge

Conclusion


3D Outrun nous offre de gros pixels vieux de 30 ans, dont on s'abreuvera sans fin grâce à la fluidité enivrante. Les routes semblent se dérouler à l'infini, dans un mouvement parfaitement lissé et harmonieux. Les membres méticuleux de la Team M2 ont visiblement cherché à créer la version ultime. Pour moi, le pari est tenu et l'ajout des fonctionnalités améliorent grandement l'expérience de jeu sans pour autant dénaturer à l'original : 60ips, 3D stéréoscopique, équalizer, 4 upscales différents, fonction de sauvegarde... Nombre de consoles sont aujourd'hui capables d'émuler la ROM Megadrive ou Amiga de Outrun, au moyen d'un soft opensource. Mais objectivement, aucune ne procurera le plaisir que peut apporter cette refonte 3DS officielle. Nous avons ici le meilleur portage de Outrun à ce jour, toutes plateformes confondues. Bien joué maître SEGA ! Et pour ceux qui en redemandent, sachez que la Team M2 planche déjà sur quatre autres titres qui rejoindront prochainement la gamme  SEGA's 3D classics. Sont notamment prévus pour 2015 : Sonic 2, Streets Of Rage, Gunstar Heroes ou encore Thunder Blade... Stay tuned !


On aime :
Les 2 nouveaux morceaux 
La richesse des options
Les 60 IPS et l'effet 3D

La note finale :

SEGA C'EST PLUS FORT QUE TOI!


1 commentaire:

  1. Alors OutRun, un des mes tous premiers jeux...Que de souvenirs, mais surtout, toujours les mêmes sensations, après tant d'années...Les musiques (planantes) que je peux choisir,la Testarossa cabriolet (qui a existé en vrai, mais pas de série chez Ferrari), la blondinette qui ose monter avec un aussi gros chauffard que moi ^^

    RépondreSupprimer

Si tu as aimé mon billet, j'aimerais bien le savoir ! Et si tu n'as pas aimé aussi : bref, la parole est à toi !