samedi 1 juillet 2017

[ce que j'ai aimé dans...] Abuse

Fan de la saga Alien à l'époque où Abuse était sorti, j'avais eu un vrai gros coup de coeur pour ce jeu. Croisement d'un doom-like avec un jeu de plateforme façon 16bits époque Super NES / Amiga, le jeu fut un ratage commercial à peu près monumental malgré des atouts vidéoludiques nombreux : bruitages parfaits, rythme haletant, maniabilité avant-gardiste à base de clavier-souris, sans oublier un style pixelisé qui rivalise quasiment avec Metal Slug ! Sans exagérer on trouvera beaucoup de monde pour affirmer sans contestation possible qu'il est le meilleur jeu MS-DOS du genre. Fait marquant : son échec commercial notoire a contribué à la release précoce du jeu en open-source. Ainsi, il s'est vu porté vers Linux, MacOS, et tout un tas d'autres plateformes (sauf sur PS Vita, je dois dire que c'est dommage tant le gameplay s'y prêterait à merveille). Une sorte de reconnaissance à titre posthume... Le jeu était encore maintenu par la communauté en 2011, comme le prouve la page officielle. Abuse parait très obsolète aujourd'hui (notez bien que son "scénario du futur" prenait place en... 2009, eh oui ça paraissait pourtant assez lointain en 1995). Il a laissé malgré tout un très bon souvenir, et il est surtout une référence assez incontournable dans l'univers du retrogaming PC. Il est à ce jour téléchargeable sur une grande majorité des sites dédiés aux abandonware (on vous laisse chercher les liens, ils ne sont pas tous très légaux car Activision possède encore les droits sur les niveaux du jeu...).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as aimé mon billet, j'aimerais bien le savoir ! Et si tu n'as pas aimé aussi : bref, la parole est à toi !