mercredi 6 septembre 2017

26ème trophée platine : Ghost Blade HD

Ghostblade HD cover

Après avoir décroché mon 28ème trophée platine aujourd'hui, j'ai pris une bonne résolution. Imaginez un peu : vingt-huit, ça nous fait donc 3 comptes rendus de retard (inadmissible !). Je corrige donc le tir, en vous parlant aujour'd'hui d'une excellente trouvaille : Ghost Blade HD. GhostBlade, c'est l'aventure passionnée de Rene Zwilliger, le dévelopeur allemand à la tête du micro studio Hucast Games. Un peu à la façon des auteurs de Dojin STG, le monsieur trace son chemin depuis 2010 en publiant tout seul comme un grand quelques shmups, dont deux sur Dreamcast (*la* console des fans d'arcade). Bref, c'est un peu notre Clover à nous, les européens (NDLR : Clover, acronyme de "Cave Lover" est l'auteur du shmup  Crimson Clover, un jeu indé époustouflant sur PC). Mais revenons à nos moutons. Avec mon expérience de joueur, j'ai appris au cours des dernières années qu'il ne suffit pas d'être amateur de "bullet hell shooters" pour pretendre au titre de STG-player. J'en suis étais la preuve vivante : les écrans envahis de missiles bleus et roses me fascinent, sauf que la dure vérité est là. A part importer des jeux du Japon et faire du credit feed pour contempler les différents stages, je n'étais pas capable de grand chose d'autre. Sauf que j'ai eu le coup de foudre pour Ghost Blade HD, un shmup qui pourrait bien avoir trouvé la recette miracle pour rendre accessible le genre danmaku au commun des mortels. Le jeu n'étant jamais sorti en arcade, Ghost Blade s'est permis d'offrir des règles de gameplay un peu moins hardcore que les titres qui l'ont inspirés ( Ketsui pour ne pas le citer). L'équilibre délicat a été trouvé grâce à un système de bullet cancel partiel (tuer un ennemi fait disparaitre ses projectiles de l'écran). Pour autant, l'adrénaline est bien présente : l'animation super fluide, la fréquence des explosions, les différentes vitesses de déplacement des boulettes en font un jeu très grisant à regarder. De fil en aiguille, j'ai donc été très motivé pour boucler le niveau de difficulté "Hard". Ce ne fut pas une mince affaire, mais une fois que j'en étais là, j'ai décidé de pousser le bouchon un peu plus loin, et donc de tenter ce platine. J'y suis allé par pur plaisir, en progressant de manière empirique juste en regardant la liste des trophées et sans utiliser de guide. J'ai commencé par ce qui me semblait naïvement le plus dur en premier, à savoir obtenir "599 combo" qui comme son nom l'indique, demande de réaliser un combo de 599x en mode "Hard". Ce trophée m'a occupé pendant environ une semaine, à raison d'un entrainement quotidien d'environ une heure par soir. Pour ceux qui s'arrachent les cheveux dessus, sachez que le trophée est tombé à la fin du niveau 1. L'astuce est d'arriver à tuer 100% des ennemis de manière "propre" et sans temps mort. Pour cela, l'idéal est de monter au "corps-à-corps" pour buter les ennemis dès qu'ils apparaissent à l'écran (comme dans Ketsui en fait). Ensuite, le trophée du "1CC" fut légèrement plus complexe à décrocher. Pour celui là, pas d'astuce : il faut savoir exactement où et quand apparaissent les "extra life". Perso je redémarrait la partie systématiquement quand je ne finissais pas le stage 2 avec au moins quatre vies en stock... Et au final, une fois qu'on l'a fait, on se dit que c'était pas si dur que ça 👀 ! Et effectivement, puisqu'en fait le pire était encore à venir,. Ce 1cc, c'est de la gnognotte à coté du trophée "Survival Beast"qui demande de jouer pendant 9 minutes sans se faire toucher ! Puisqu'il faudra en effet attendre quasiment le niveau 3, tout en faisant trainer en longueur les combats contre les boss (exit l'utilisation des bombes...). Oui : on peut dire que j'en ai chié vu de toutes les couleurs pour décrocher ce "Survival Beast" ! Enfin j'ai fini avec plaisir avec "Score Attack Champion", tout en tirant se la bourre avec les copains de la communauté PSN "Les amis du Shmup". Ainsi, après 4 ou 5 jours à décrocher des scores de malades quand on a déjà retourné le jeu dans tous les sens, on se sent vraiment puissant dans le jeu, grâce à l'acquisition d'automatismes.
trophee platine ghost blade HD
Les joueurs qui activent le mode Tate devront supporter
d'avoir les notification à l'envers !

Pour finir, je conclurai en annonçant que le platine de Ghost Blade HD vaut vraiment le coup. Sur un jeu comme celui-ci, qui incite au scoring en ne présentant que 5 stages, le trophée platine permet de donner une autre dimension à l'expérience de jeu. Il m'a fait grandement progresser dans les shmups en général et il apporte un réel sentiment de fierté et d'accomplissement personnel. Si vous aimez le genre, ne vous privez donc pas de cette aventure! Je vous souhaite donc un bon courage à tous, et je vous donne rendez-vous très bientôt pour un compte-rendu platine beaucoup plus tranquille la prochaine fois (indice, il s'agit d'un jeu Vita qui se passe au milieu de l'océan...).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as aimé mon billet, j'aimerais bien le savoir ! Et si tu n'as pas aimé aussi : bref, la parole est à toi !