jeudi 29 mars 2018

[Racing] Dites oui au cockpit de pilotage!

Vous l'avez certainement remarqué depuis une petite dizaine de jours : le blog CollecZone arbore (fièrement) une nouvelle rubrique, audacieusement nommée "SimRacing". Le SimRacing, ah bon ? Mais pourquoi, comment, quel rapport avec le blog ? Tout part du constat suivant : la PS4 est plus que gâtée dernièrement sur le plan des jeux de conduite : entre GT Sport, Project Cars 2, Dirt 4, le portage d'Asseto Corsa, ou plus récemment TT : Isle Of Man et Gravel, il y a de quoi faire ! Histoire de profiter un peu plus de cette excellente ludothèque - et pourquoi pas d'améliorer les chronos - j'ai eu soudainement envie de le dépoussiérer mon vieux Logitech G25 qui trainait au grenier depuis le dernier déménagement... mais voila entre cette chaise à roulette du bureau et la fixation sur table ikea, il faut bien avouer que l'expérience a été bien souvent très éloignée du monde du sport automobile ! Je suis donc parti en quête d'une solution pour fixer mon volant et pouvoir enfin savourer la pléthore d'excellent jeux sortis sur la PlayStation 4. Je découvre au détour d'une recherche sur le net qu'il existe en fait des solutions tout intégrées pour installer un volant de jeu vidéo. Focus sur les cockpits dédiés au simracing : VrouuumVrouum !





La plus connue des solutions est certainement la marque "Playseat" qui est petit à petit en train de devenir le nom que tout le monde emploie pour désigner ce qu'on pourrait nommer d'une manière plus neutre un "fauteuil de jeu dédié à la conduite". Siège en (simili-)cuir, licences officielles Redbull / Dirt / etc, et disponible dans la grande distribution... le produit ne manque pas de qualité, mais il souffre à mes yeux d'un gros défaut : le volant est posé au sol avec une barre qui arrive en plein milieu des deux jambes ! Si ce genre de détail ne gênera pas les unijambistes ou les personnes conduisant avec un parapluie entre les jambes, ça m'a semblé totalement rédhibitoire.

De nombreuses déclinaisons sous licences du PlaySeat existent. 


Alors je suis parti à la recherche d'une solution un peu plus ergonomique, et je suis tombé sur les produits Raceroom. La marque ne manque pas d'atouts : support d'écran optionnel, siège racing ressemblant à un véritable siège de voiture (et pour cause puisque j'ai appris au fil de mes recherches que la société qui propose ces cockpit n'est autre l'importateur de la marque FK Automotive). Le support est compatible avec pas mal de volants et cette fois, il passe bien autour des jambes du pilote. Mais voila : grosse différence de tarif entre les 2 modèles proposés par le fabricant pourtant quasiment identiques sur leur catalogue 😳 (R3055 vs R3033), et surtout une option qui sent le low cost à plein nez : il faut rajouter 50€ pour deux barres de renfort sensées améliorer la solidité de l'assemblage... J'ai lâché l'affaire en regardant des vidéos qui montrent que la stabilité est effectivement perfectible quand le force feedback est en action. Je ne me voyais pas investir autant pour avoir un siège non réglable, et un écran qui secoue pendant le jeu même si ce cockpit est assez sexy.

Le R3033 propose un support volant non entravant ainsi qu'une fixation d'écran en option


Pour être satisfait, j'ai du me tourner vers une autre solution ! J'ai donc étudié les GT Omega, RSEAT RS1 et Simétik. Le point commun entre ces 3 modèles, c'est qu'on monte en gamme, et on a la possibilité de monter un véritable siège auto homologué FIA... ou pas, puisqu'il devient possible de fixer un siège trouvé à la casse du coin ou encore un baquet récupéré sur un site de petites annonces. Chacun pourra donc monter le siège qui lui plait. Avec ce niveau de finition, et un poids supérieur à 35 kg, les vibrations du force feedback sont heureusement supportées sans broncher ! Les options se multiplient (support clavier, support boite de vitesse, glissières, voire kit motorisé pour réaliser des simulateurs dynamiques...) et le prix grimpe ma foi en conséquence.

Les cockpits RSEAT proposent un large choix d'options et de modèles différents

Puisqu'il n'a fallu en retenir qu'un, mon choix s'est porté sur le Simétik K2 dont je vous proposerai une review détaillée dans un futur proche. Le K2 propose une compatibilité avec les sièges baquets et les sièges GT, brille grâce à sa rigidité époustouflante, et jouit d'une ergonomie parfaite. C'est en fait la solution la plus ajustable actuellement disponible sur le marché européen. Pour l'anecdote ce cockpit a été conçu par son créateur de manière à recréer à l'identique la position de conduite d'une GT3 authentique. Enfin, contrairement à ses deux concurrents GT Omega et RSEAT, il propose en plus un support écran intégré (extensible au triple écran, histoire de prévoir l'avenir). Cette possibilité était importante pour moi car je ne souhaitais pas devoir rajouter un support d'écran sur pieds externe. 

Le Simétik K2 est capable de recréer la position exacte d'une voiture de course !



En attendant, si comme moi vous recherchez un cockpit simracing avec ou sans compromis, je vous laisse avec ce petit comparatif pour que vous puissiez trouver votre bonheur... 


Modèle
Playseat
Raceroom
R3033 / R3055
RSeat
 RS1
Simétik
 K2

--
Stabilité
+😱
++
++++
+++++😍
Qualité du siège
++
+++  / ++
option
non fourni
Réglages et Ergonomie
++
+😱
++++
+++++😍
Options disponibles
non
-glissières
-renforts
-supports
-supports
-coloris
-siège
-supports
-stickers
Support écran(s) intégré
non
49€
non
125€
Facilité d'installation
+++++
+++
++
++

--
Prix
300€
430€ / 330€
562€
+ siège baquet
320€
+ siège baquet
Frais de ports
-
15€
55€
40€
Liens boutique



Les prix sont donné à titre indicatif, et correspondent aux éventuelles promotions en cours au moment de la rédaction de cet article. Les frais de ports sont ceux apparaissant sur les sites des fabricants à destination de la France Métropolitaine.

Si votre budget vous le permet, vous pourrez également considérer les fabricants Obutto ainsi que JCL. Ces deux marques ont été "exclues" de cet article... tout simplement car leurs produits m'intéressaient moins!

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Si tu as aimé mon billet, j'aimerais bien le savoir ! Et si tu n'as pas aimé aussi : bref, la parole est à toi !