dimanche 21 février 2016

[Trophées] XXème et XXIème platine !


J'ai pris pour habitude de présenter mes compte-rendus de trophées sur ce blog il maintenant quelques années. C'est, je pense, la première fois, et la dernière fois, que je vous présenterai un DOUBLE trophée de platine. Je raillais il y a peu un ami blogueur qui parlait de "platiner sans faire exprès". Hé bien en fait, c'est un peu ce qui m'est arrivé sur l'excellent jeu de course DriveClub ! J'ai d'abord torché les trophées qui me paraissaient les plus compliqués au début de ma partie à savoir "Pas touche" qui demande de gagner une course "propre" sans aucun choc dans les adversaires et sans sortie de piste, ainsi que "Strike" : un trophée où il est demandé de battre lors de la même session de contre-la-montre trois fantômes de joueurs, consécutivement. J'ai ensuite organisé ma recherche de club très tôt histoire de cumuler mes points de réputation de manière sociale. C'est très important, car le trophée "Membre à vie" requiert de parcourir 1610km en appartenant à un même club, donc il faut absolument penser à intégrer rapidement un groupe de joueur (contenant au moins 2 autres membres, pas question de faire un club bidon pour glitcher ce trophée!). Certains crieront au trophée bidon. Pourtant l'approche me semble intéressante pour encourager les joueurs à profiter à 100% de leur jeu. Eh oui, DriveClub étant un jeu de course "social", une grande partie du plaisir de jeu a été de partager des moments avec les amis de mon club, accessoirement collègues IRL. Hélas pour Evolution Studio, cette fonctionnalité a manifestement été boudée par les joueurs -si l'on s'en tient aux 11% de réussite du trophée... Dernier conseil pour la route : privilégiez les défis sur les sections courtes afin de maximiser la catégorie correspondante dans l'onglet "modes de jeu" sur la page des statistiques du joueur. Cela est nécessaire pour décrocher "Joueur distingué" (que j'ai cru ne jamais réussir à obtenir car je pensais qu'il fallait également maximiser la stat "Lieu des épreuves", mais non \o/). Grâce à ces épreuves courtes, vous gagnerez du temps puisque vous ne consommerez que 20s / épreuve au lieu de plusieurs minutes mais en plus vous progresserez réellement dans votre manière d'aborder les virages, ce qui vous donnera un avantage certains sur vos amis pour réussir "Imbattable" (gagner 5 défis lancés à d'autres joueurs)!

Pour conclure j'ai vraiment adoré ce jeu et le défi que représentait son platine. Cela m'aura pris deux mois environ pour l'obtenir, ce qui en fait donc un des platine les plus rapide à décrocher (hors easy platines type Terminator / Hanna Montana et compagnie...). J'étais presque déçu de le voir tomber si tôt, tant il me restait d'étoiles à obtenir dans le mode carrière...


Le second platine est tombé quelques jours après celui-là. Ayant repris mon abonnement PlayStation Plus, j'avais réinstallé le fameux beat'em all de Vanilliaware. Dragon's Crown est une véritable pépite en crossplay (et non cross-buy) sur Vita / PlayStation 3  J'avais déjà fini le mode Infernal avec un nain (et une sorcière) sur PlayStation 3 il y a 2 ans et je me suis donc remis dans quelques runs pour finir le jeu avec un guerrier, un mage, une elfe et une amazone (❤️). Vu que j'avais poussé assez loin mon nain lors de ma partie principale, j'avais eu l'occasion de faire des parties en multi avec des joueurs japonais level 150. Autant vous dire que la vitesse à laquelle j'ai pu torcher mes runs ensuite était fou-droy-ante :D. Ces fameux nippons m'ont également beaucoup aidé pour trois des plus délicats trophées dans le jeu : vaincre le dragon en moins de 2 / 3 et 4 minutes respectivement pour les modes Normal / Hard / Infernal (trophées cachés "Vanquisher" / "Conqueror" / "Destroyer"). Je pensais ces trophées impossibles, mais après quelques heures passées en multi en mode Ultimate (plus dur que le mode Infernal) et accompagné de joueurs de haut niveau, la tâche devient tout à fait abordable. Finalement le trophée qui m'aura donné le plus de fil à retordre était "Legendary Strike". En effet les 100 000 points de dégâts doivent être réalisés en un coup (100 000 affiché sur l'écran). Ce qui veut dire que le power smash d'un nain qui ferait dix fois 10 000 dégâts ne valide absolument pas le trophée, arghhh! La consultation des guides trophées m'ont donc révélé qu'il fallait stuffer son perso avec les équipements apportant du damage boost, et enfin envoyer une bombe provenant par d'un gobelin sur une pauvre caisse de bois (choisissez donc le niveau Bilbaron Subterranean Fortress). J'ai du m'y reprendre à plusieurs fois, car il faut bien sûr que ce soit un coup critical. Bilan des courses : pour ne pas galérer sur Legendary Strike, privilégiez un perso level 100+ ayant une carac de force vraiment grande : nain ou guerrier, et gardez systématiquement tout équipement boostant le damage / damage to objects lors de votre run en Infernal.

Au total décrocher 100% des trophées m'aura pris entre 100 et 110h (d'après le compteur de la save). J'ai perdu un peu de temps car j'avais recommencé mes parties amazone / elfe, etc... sur une sauvegarde différente de mon perso principal. Or, Museum Owner demande de faire un run avec chaque perso sur une même sauvegarde, donc soyez aware de cette subtilité pour en pas perdre inutilement du temps... Au final, ça parait long, mais la replay value du titre fait que c'est passé tout seul (après une pause de deux ans quand même :D). Je ne regrette absolument pas cette expérience car j'y ai rencontré des joueurs incroyablement puissants, et j'ai même reçu les félicitations de celui que l'on surnomme "tonton PlayStation" aka Damonx himself via Twitter (merci à lui s'il me lit un jour...)

Au final, je suis encore loin d'être un gros chasseur de trophées, mais ceq vingtième et vingtetunième platines m'ont apporté une grande satisfaction. J'entame désormais une petite pause qui me permettra de souffler un peu !

1 commentaire:

Emilia Geof a dit…

DriveClub est trop cool ! Je n’ai toutefois pas pu terminer le jeu sur ma PS4. Elle s’est cassée en pleine partie 